Les Offices publics de l'Habitat » Actualité Professionnelle »CUS Habitat : « Sensibiliser sur un sujet souffrant d’idées préconçues »

CUS Habitat : « Sensibiliser sur un sujet souffrant d’idées préconçues »

Email Facebook LinkedIn Twitter

« Quand on est chargé d’opération, être insuffisant cardiaque n’empêche pas d’avoir du cœur à l’ouvrage »

Cette phrase, dont l'auteur est un collaborateur de CUS Habitat, est l'un des cinq slogans contre les préjugés sur le handicap en entreprise distingués lors du Challenge Handicap, organisé par la Fédération des OPH à l'occasion de la SEEPH (Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées). Tout au long de la semaine, nous consacrons chaque matin un article aux offices dont l'un des slogans a été retenu. Ce vendredi 23 novembre, la parole est donc à la direction des ressources humaines de CUS Habitat. Entretien.

***

Quelles raisons vous ont poussé à participer à ce Challenge Handicap ?

C’est la deuxième année que CUS Habitat participe à la campagne de sensibilisation pour l'emploi des personnes en situation de handicap aux côtés de la FOPH. Ce qui est intéressant dans cette démarche c’est d’attirer l’attention et de sensibiliser les collaborateurs sur une réalité du monde du travail. C’est aussi une façon originale de les sensibiliser sur un sujet souffrant d’idées préconçues et de les mobiliser davantage qu’en leur transmettant simplement des informations sur le sujet.

Quels sont les ressorts de la politique handicap de votre office ?

CUS Habitat n’a pas développé de politique spécifique en matière de handicap hormis les obligations réglementaires mais nous remplissons pleinement notre obligation d’emploi de 6% de travailleurs handicapés. Le maintien dans l’emploi de collaborateurs en situation de handicap constitue une préoccupation importante pour notre office car il fait écho à notre engagement en faveur de l’adaptation et de l’accessibilité des logements pour répondre aux besoins liés au vieillissement et/ou au handicap des habitants. De la même manière, CUS Habitat soutient les personnes en situation de handicap dans leur insertion par l’emploi en travaillant avec des ESAT et autres structures accueillant des personnes handicapées.

Qu'est-il fait en matière de sensibilisation auprès des collaborateurs ?

CUS Habitat s’implique dans la sensibilisation au handicap au sens large. Pas uniquement à destination des collaborateurs mais aussi vers ses locataires et ce à travers de nombreuses actions :

  • En 2008, la première convention de partenariat pour l’adaptation des logements a été signée entre le Conseil Départemental du Bas-Rhin et CUS Habitat. Depuis, elle a permis d’adapter 930 logements pour les personnes à mobilité réduite dont
     694 dans le patrimoine ancien et 230 dans le neuf. Ce chiffre ne cesse de croître d’année en année.
  • En février 2016, nous avons signé une charte de partenariat avec l’ABRAPA dont l’objectif est d’agir en faveur de l’autonomie de nos locataires en proposant une aide à la vie quotidienne et en facilitant l’accès à l’information.
  • Sensibilisation au handicap pour les collaborateurs grâce à un appartement aménagé.
  • Chaque année, les collaborateurs de CUS Habitat participent à la Course solidaire inter-entreprises pour dé-stigmatiser le handicap mental en partenariat avec l’Association « Special Olympics »
  • Depuis l’année dernière, nous relayons dans nos supports de communication interne une campagne de sensibilisation et d’information lors de la SEEPH.
Dans quelle mesure ces derniers sont-ils réceptifs ?

De manière générale nos collaborateurs sont plutôt réceptifs aux différentes actions de sensibilisation comme en témoigne leur participation. Cependant, il reste encore du chemin à faire et d’autres pistes à explorer en termes de communication/sensibilisation à la question du handicap.

Que souhaitez-vous pour demain ?

Les perspectives pour demain sont encore à définir. Il serait intéressant de travailler plus avant sur cette thématique et de capitaliser les actions existantes afin de formaliser une véritable politique handicap au sein de notre office. En début d’année prochaine se déroulera une l’action de sensibilisation au langage des signes.

***

Ont aussi retenu l’attention du jury le slogan de Silene : « Quand on est responsable d’opération, avoir le syndrome de Stendhal n’empêche pas de construire de magnifiques résidences » et celui de l’OPAC 38  : « Quand on est chef de projet, être non voyant n’empêche pas d’avoir une vision de la ville de demain ».






Federation Nationale des Offices Publics de l'Habitat - 14 Rue Lord Byron - 75384 Paris CEDEX 08