Les Offices publics de l'Habitat » Actualité Générale »Conférence de presse de la Fédération des OPH

Conférence de presse de la Fédération des OPH

Email Facebook LinkedIn Twitter

Cette conférence de presse était organisée la veille de l'annonce du plan logement du gouvernement, attendu mercredi,  et au lendemain de la rencontre entre le mouvement HLM (Union sociale pour l’habitat, Fédération nationale des Offices Publics de l’Habitat,  Fédération des Entreprises sociales pour l’habitat, Fédération nationale des Sociétés coopératives d’Hlm,  Fédération nationale des Associations régionales d’organismes d’habitat social, Procivis)  et  Jacques Mézard, Ministre de la Cohésion des Territoires et Julien Denormandie, Secrétaire d’État, qui ont fait part de leur volonté de développer l’offre de logement social et de la contrainte budgétaire qui pèse sur les dépenses publiques.

Cette conférence avait pour objectif de redire l'opposition de la FOPH à une baisse des loyers mais aussi d'inviter les associations de locataires à partager cette tribune. 

François Schmitt,secrétaire général adjoint de l’AFOC, Michel Fréchet président de la CGL, Jean-Yves Mano président de la CLCV,  Eddie Jacquemard président de la CNL, Romain Biessy secrétaire confédéral de la CSF étaient présents face aux médias nationaux et à la presse spécialisée.

Plusieurs membres du bureau et du conseil fédéral de la FOPH avaient fait le déplacement : Christian Dupuy (président de Hauts-de-Seine Habitat), Roger Madec (sénateur, président de Paris Habitat), Philippe Bies (président de Cus Habitat), Gatienne Doat (administratrice de Dordogne Habitat), Joël Granier (président de Grand Avignon résidences), Raymond Haeffner (administrateur de Cus Habitat, représentant les locataires), Marcel Rogemont, (président de Neotoa), Jean-Luc Bonabeau (directeur général de l'OPH Montreuillois), Chantal Boucher (administratrice de Valophis Habitat représentant les locataires), Christophe Bouscaud, directeur général d'Orne Habitat. 

Deux directeurs généraux d'offices, Patrick Baudet (également membre du bureau fédéral) pour Reims Habitat et Yves Nédelec, pour Seine Saint-Denis Habitat étaient également présents pour donner, chiffres à l'appui, l'exemple de ce qu'une baisse de 50 euros sur les loyers des locataires bénéficiant de l'APL représenterait pour leur office.

Tous les participants à la conférence de presse ont été unanimes pour dénoncer une attaque inédite du logement social, menaçant clairement son modèle, avec des conséquences immédiates dès 2018 pour les organismes dont  la pérennité est clairement remise en question.

Ce sont donc bien les locataires qui seront les premières victimes d’une mesure qui n’augmentera pas leur pouvoir d’achat mais qui dégradera très vite et très fort les capacités d’amélioration de leurs conditions de vie.

CP FOPH BAISSE LOYERS.pdf

Federation Nationale des Offices Publics de l'Habitat - 14 Rue Lord Byron - 75384 Paris CEDEX 08