Service civique : les jeunes au rendez-vous de la Fédération

Service civique : les jeunes au rendez-vous de la Fédération


Près de 40 jeunes, représentant 16 offices et accompagnés d’une douzaine de référents, DRH ou directeur généraux d’OPH : la journée organisée le 20 mars à Paris par la Fédération des Offices Publics de l’Habitat et dédiée aux jeunes engagés en service civique dans les offices a rencontré un franc succès. Le seul regret sera l’absence du ministre Patrick Kanner qui a dû se désister au dernier moment afin d’accompagner un déplacement du premier ministre.

Le président de l’agence du service civique Yannick Blanc était cependant présent pour dialoguer avec les jeunes et entendre leur expérience de terrain.

De Bretagne, du centre de la France, de l’Est, de région parisienne… les jeunes et leurs accompagnateurs  ont convergé des quatre coins de France pour cette journée dans la capitale. Le rendez-vous était donné sur un bateau, près de la tour Eiffel, en fin de matinée.

Le principe de cette journée était de « récompenser » ces jeunes engagés en leur offrant une journée parisienne mêlant découverte et convivialité, tout en organisant un temps d’échange pour évaluer la mise en place de ce dispositif dans les offices.  

Pendant une heure trente, un  échange s’est noué entre Alain Cacheux, président de la Fédération, Yannick Blanc président de l’Agence du Service Civique, Dominique Estrosi-Sassone , sénateur, secrétaire générale de la Fédération des OPH et présidente de Côte d’Azur Habitat, Laurent Goyard, directeur général de la Fédération des OPH et les jeunes.

JN service civique image 2.jpg

Mme Estrosi-Sassone  a rappelé son engagement pour le service civique. En effet,  en mai 2015 elle avait posé une question au Sénat sur la possibilité pour un office  d’avoir recours au service civique. La sénatrice souhaitait que son office puisse obtenir directement un agrément pour s’impliquer plus avant dans cet engagement citoyen. Cette volonté politique forte a été l’occasion pour Côte d’Azur Habitat de mettre en place un vaste projet avec de jeunes engagés pour accompagner la réhabilitation  conséquente de trois quartiers. Aujourd’hui, Côte d’Azur habitat a rejoint l’agrément national porté par la Fédération.

Les jeunes ont pour leur part expliqué leurs différentes missions, leurs objectifs et leur parcours. Le premier enseignement de cet échange est finalement à l’image de l’organisation des offices : très diversifiée selon le territoire et la taille de l’organisme.

Des missions variées

Sensibilisation aux éco gestes, accompagnement des populations les plus fragiles,  enquête de satisfaction,  accompagnement des locataires en rénovation urbaine sur des projets de démolition reconstruction, et même animation d’une conciergerie solidaire dans un quartier dépourvu de commerce,  ou d’un club des locataires : les missions des jeunes ont toutes  le point commun d’être au service des locataires. Un des engagés volontaires témoignera d’ailleurs : « Ce qui est intéressant c’est que l’on se sent utile ! ».

JN service civique3.jpg

Certains perçoivent bien aussi, au cours de leur mission, l’isolement de populations, comme les seniors, ou le lien particulier qui existe entre locataire et bailleur et dans lequel s’insère le jeune. D’ailleurs, une tutrice a expliqué avoir apprécié l’apport des engagés pour faire le lien avec les locataires dans le cadre d’un chantier de rénovation : «  Ils ne font pas partie des entreprises qui interviennent sur le chantier, ils ne sont pas perçus comme représentant du bailleur : ils sont neutres et cela permet d’avoir un maillon  supplémentaire, basé sur la confiance, entre le locataire et le bailleur. Le locataire est rassuré. »

Ainsi, l’utilité des engagés volontaires a été amplement démontrée au fil des différents témoignages. Un responsable de ressources humaines indiquait même : « Huit mois, c’est court. Notre jeune engagé va partir et on se dit qu’on va lancer un nouveau recrutement. »

Yannick Blanc a rebondi sur ce témoignage : « C’est exactement  ce qu’il faut faire, que les jeunes se succèdent  sur ces missions d’intérêt public qui vont se développer. Ce sont des jeunes qui rendent service à la société et les témoignages entendus aujourd’hui sont précieux car ils  le prouvent. »

Alain Cacheux a également salué l’engagement des jeunes et des offices, en espérant que le mouvement puisse prendre de l’ampleur au sein des organismes.

Les échanges se sont poursuivis de façon informelle au cours du déjeuner-croisière, avant que les jeunes n’aillent visiter le Sénat, accompagnés de Dominique Estrosi-Sassone et  d’Alain Cacheux.

JN service civique image3.jpg

A l’issue de cette journée atypique,  les engagés et leurs accompagnateurs ont unanimement affirmé avoir apprécié cette parenthèse dans leur mission.

La FOPH va désormais s’atteler à convaincre d’autres offices de s’engager dans cette démarche qui « est vraiment dans une logique de  gagnant-gagnant pour les jeunes et pour les offices », comme l’a souligné Laurent Goyard, directeur général de la Fédération.

Photos FOPH/Yann Piriou

Federation Nationale des Offices Publics de l'Habitat - 14 Rue Lord Byron - 75384 Paris CEDEX 08