Les Offices publics de l'Habitat » Centre de ressources » Lille Métropole Habitat engagé au cœur de la COP 22

Lille Métropole Habitat engagé au cœur de la COP 22

Modifié par Salima NEKAA-BOURET le 30/11/2016 15:02
Email Facebook LinkedIn Twitter

Cacher les détails

Auteur(s):  Salima NEKAA-BOURET

Entité: FOPH

Les enjeux de performance énergétique sont au cœur de la politique menée par l’office Lille Métropole Habitat (LMH)

Les enjeux de performance énergétique sont au cœur de la politique menée par l’office Lille Métropole Habitat (LMH), qui a notamment développé depuis trois ans un partenariat avec des universitaires. Ce positionnement a permis à l’organisme de prendre part à la COP22, à Marrakech du 7 au 18 novembre dernier.

Le partenariat qui réunit LMH et le Laboratoire de Génie Civil et géo-Environnement (LGCgE) de l’Université Lille 1 a été mis en place en 2013. Son objectif : penser, développer et réaliser de nouveaux projets touchant aux questions énergétiques. Un sujet plus que jamais d’actualité pour les Offices Publics de l’Habitat, pour lesquels les problématiques environnementales figurent aujourd’hui au centre des attentions.

La Fédération des OPH avait d’ailleurs lancé un appel à projets en 2014, à l’occasion du Solar Decathlon, pour récompenser les initiatives pionnières, durables et éco-responsables au service des habitants et des collectivités.

Le projet de LMH faisait partie des 21 dossiers retenus pour être soumis au jury. Il figure dans la publication « Pour un habitat social positif » édité par la Fédération en 2014 (télécharger ici). 

D’ores et déjà ce partenariat de recherche-innovation, sous la responsabilité conjointe des deux structures, a permis la réalisation de divers programmes ambitieux. Parmi lesquels un système innovant de gestion optimale des consommations de fluides. Ce système favorise la réduction de cette consommation et permet dans le même temps d’améliorer les conditions d’occupation des espaces.

Suivre la consommation d’énergie en temps réel

Le programme a permis d’équiper une partie du patrimoine de Lille Métropole Habitat d'une instrumentation intelligente. Ce système permet de suivre en temps réel la consommation d’énergie (eau, électricité) des habitants. Il mesure également les données relatives aux paramètres de confort, aussi bien dans les parties privatives que communes. Qualité de l’air, température, humidité, ouverture des portes et fenêtres… de nombreuses informations sont recueillies, qui permettent d’en savoir davantage sur les comportements énergétiques des résidents. À l’aide d’un boîtier central qui reçoit les informations en temps réel des différents capteurs, l’utilisateur accède, au travers d’une tablette, à l’analyse de sa consommation de fluides.

Un partenariat qui ouvre la porte de la COP22

L’implication de LMH dans cette démarche, et le partenariat qui en découle depuis 3 ans, a permis à l’organisme d’être du voyage à Marrakech, aux côtés de l’Université Lille 1, en novembre dernier. A l’occasion de cette 22ème Conférence internationale de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP22), l’office a été invité à présenter ses projets et mettre en avant son expérimentation au cœur du projet international Sunrise, exposé au stand dédié aux « démonstrateurs de la Smart City ».

« « Les doctorants de l’Université avec lesquels nous travaillons ont pu présenter nos travaux aux différentes délégations présentes et aux ONG. Cela a donné lieu à des échanges constructifs. Participer à un événement de l’envergure de la COP22 offre une belle visibilité à l’office », se réjouit Afif Benyahya, conseiller technique auprès de la Directrice générale. « Cela donne l’image d’un bailleur social particulièrement engagé dans sa transition énergétique. Un organisme soucieux de mieux maîtriser la consommation énergétique de ses locataires ».

A la base de l’expérimentation, une philosophie

L’important investissement de LMH s’inscrit dans une politique volontariste de responsabilisation des habitants vis-à-vis des grandes problématiques environnementales. En permettant aux locataires de devenir acteurs à part entière de la maîtrise de leur propre consommation, l’office entend éveiller les consciences sur la nécessité de réduire les dépenses énergétiques. Une manière, à travers l’exploitation des technologies et de leur application dans le domaine du transfert d’information, de continuer à progresser dans la réflexion du bâti au service des occupants.  

Federation Nationale des Offices Publics de l'Habitat - 14 Rue Lord Byron - 75384 Paris CEDEX 08