Le tiers-financement ouvert aux OPH pour une durée expérimentale de 5 ans pour favoriser les travaux de rénovation énergétique

La loi n° 2023-222 du 30 mars 2023 ouvre le tiers-financement notamment aux établissements publics des collectivités, donc aux OPH, pour une durée expérimentale de 5 ans.

Réhabilitation
Publié le 19/04/2023 mis à jour : 24/10/2023 Référent : Manuel

Plus précisément, la loi promulguée le 30 mars et publiée au JO du 31 mars 2023, permet ainsi aux Offices, dans le cadre d’une expérimentation de 5 ans, de payer de manière différée des travaux de rénovation énergétique dans le cadre de contrats de performance énergétique mis en œuvre sous la forme de marchés globaux de performance.

Ce dispositif est un mode dérogatoire à la commande publique et il doit être démontré auprès de Fin Infra (Bercy), par réponse à certains critères (par exemple en termes de massification, urgence), qu’il est opportun d’y recourir par rapport aux autres marchés plus classiques.

La loi permet ainsi de différer le paiement sur la période d’exploitation.

La performance énergétique contractualisée devra être atteinte au niveau de chaque bâtiment (avec pénalités afférentes).

La FOPH va s’attacher à évaluer plus précisément l’intérêt et les éventuels risques du dispositif.

Espace collaboratif
Vous n'êtes pas membre de cet espace.
Pour accéder au contenu de cet espace collaboratif, vous devez en effectuer la demande via le formulaire de contact.