Les Offices publics de l'Habitat » Actualités » La réorganisation du tissu des offices en débat à l'AG

La réorganisation du tissu des offices en débat à l'AG

Email Facebook LinkedIn Twitter

A l'heure où le projet de loi ELAN pose la question de la restructuration du tissu des offices, certains d'entre eux travaillent déjà à leur projet et mettent en avant une stratégie adaptée.  Marylise Fleuret-Pagnoux, présidente de l'OPH de l'agglomération de la Rochelle,  Marc Hourson, président de l'OPH de Gennevilliers,  Marcel Rogemont, président de Néotoa,  Stéphane Troussel, président de Seine-Saint-Denis Habitat en ont discuté avec Jean-Paul Bret, vice-président de l'AdCF et président de la communauté du Pays Voironnais, lors d'une table ronde consacrée aux modalités de l'organisation territoriale des offices

Si les formes de regroupement ouvertes aux organismes peuvent varier, Marcel Rogemont, président de Néotoa, tient à cadrer la discussion en avançant que l'étude d'un projet de coopération doit avant tout se fonder sur le contenu d'une relation, et non pas sur son contenant. "Il faut s'intéresser au contenu et donc réfléchir à notre ADN en tant qu'organisme, c'est-à-dire être acteur d'une politique publique locale de l'habitat", affirme-t-il avec résolution. Pour Stéphane Troussel, président de Seine-Saint-Denis Habitat, il est crucial dans le contexte actuel de "faire preuve d'inventivité et d'être sans tabous pour tirer le meilleur profit possible par rapport aux spécificités de nos territoires".

 Les collectivités intégrées à la gouvernance

L'inventivité réside en partie dans la décision opérée par trois organismes de logement social de Charentes-Maritimes, qui ont décidé de ne pas subir et de devancer le projet de loi en définissant ensemble une stratégie de coopération. Celle-ci a abouti à l'annonce de la constitution d'une SAC coopérative, "permettant de conserver un organisme de proximité, précise Marylise Fleuret-Pagnoux, présidente de l'OPH de l'agglomération de la Rochelle. Avec une gouvernance bicéphale, composé d'un directoire où siègent les 3 DG des organismes concernés, et d'un Conseil de Surveillance où seront représentés les collectivités locales." Marc Hourson, président de l'OPH de Gennevilliers, reprend à son compte la notion d'inventivité en expliquant qu'il faut être créatif "au service du progrès du logement. Et s'il s'agit de se regrouper, le faire y compris avec nos locataires, pour maintenir toute sa force à la démocratie locale."

Jean-Paul Bret partage sa vision d'élu local, et rappelle que l'AdCF a formalisé récemment une déclaration commune avec l'USH, à l'initiative de la Fédération des offices et de la Fnar, sur la nécessaire territorialisation des politiques de logement. "En tant qu'élu local, nous mesurons l'importance d'avoir des bailleurs ancrés dans les territoires, et nous tenons aux côtés des offices pour défendre le logement social."


Federation Nationale des Offices Publics de l'Habitat - 14 Rue Lord Byron - 75384 Paris CEDEX 08